Road-Book : Tremola 2017

Ouais. On est en 2019. Je sais. Pourquoi je te parle d’un truc qui date de deux ans ? Imagine, ton premier vrai road-trip avec ton équipe de bras cassés (je dis ça, mais je suis le seul à avoir eu les bras pétés, passons !), forcément t’as envie d’en parler non ?

De toute façon, je vais te raconter mon expérience. Et ça te permettra d’avoir une idée du budget, des temps de route et tout et tout pour un petit voyage. Ne me remercie pas, aller, je t’emmène dans le passé !

Topo : Ça faisait un moment que la Tremola, une route qui se trouve à WOW sur l’échelle du paysage de rêve, nous trottait dans la tête. Nous ? C’est qui nous ? C’est la Dream Team. Un groupe de personnes extraordinaires, le genre de mecs qui viennent te voir à l’hôpital quand t’es au plus mal, et qui bouffent tous tes gâteaux (JE N’AI PAS OUBLIE.).

La fameuse Tremola

Le voyage et les motos

Tu l’as compris, le but était de poser nos pneus sur la Tremola. Sauf que cette route, elle n’est pas en bas de chez nous sinon ce serait le road-trip le moins intéressant de la planète ! Du coup on partait pour 3 jours et 1000 km. Ce n’est pas grand-chose tu me diras ! Laisse-moi te répondre que chaque départ vaut le coup. Et puis, on est quand même passé par la France, la Suisse, on a frôlé l’Italie et l’Autriche, traversé le Liechtenstein (sale expérience), puis on est revenu par l’Allemagne. Ce n’est pas si mal pour 3 jours !

Le voyage nous a couté environs 350 € / par personne tout compris (hôtels, essence, bouffe, etc…) pour environ 20h de route en tout.

On est parti à 4 personnes et 3 motos, avec plusieurs niveaux d’organisation : de prêt à traverser le monde à « C’EST AUJOURD’HUI LE DEPART ?! » :

Loïc et sa copine, Armelle, sur une Yamaha XTZ 1200 Super Ténéré (je viens de me rendre compte de la longueur du nom de la moto en l’écrivant, on va l’appeler la XTZ). Eux c’était le côté organisé de l’équipe : Valises, Top-case, GPS et tout ce que t’as besoin pour partir à la conquête de nouveaux territoires.

Hugo et sa copine (une Suzuki SV650S). Pas de valise, pas de GPS, même pas de confort ! Les guidons bracelets et la position en avant n’ont même pas eu raison de lui, sûrement le plus courageux du voyage pour le coup !

Et moi sur mon ex Yamaha MT09 avec une sacoche de réservoir et un sac. Pas vraiment mieux organisé, mais avec une position moins fatiguante et une selle en bois ! Si tu as lu mon article sur la MT09 (disponible ici) tu sais que ce voyage m’a coûté toutes les terminaisons nerveuses autrefois présentes sur mes fesses.

La meute

Pour l’organisation du voyage : je n’ai strictement rien fait. J’ai littéralement suivi Loïc sur les 3 jours sans me préoccuper de quoi que ce soit. Ce mec est un genre de détecteur à bonnes routes. Le détail des routes est disponible tout en bas de la page.

Les routes en moto

Alors il faut dire que j’habite dans une zone où, niveau des routes, c’est vraiment pas dégolasse : je suis à proximité de la forêt noire, d’une route des crêtes, de la Schlucht (qui devrait faire partie des nouvelles 7 merveilles du monde) et d’un paquet de routes de montagne totalement folles. J’ai donc un niveau d’exigence plutôt haut !

Même avec ça, on est loin du niveau de ce voyage. Les Alpes à moto, c’est quand même quelque chose. Entre les courbes de haut niveau, qui s’enchainent à n’en plus finir, et les paysages de montagne qui te font t’en vouloir de polluer cette zone avec tes gaz d’échappement : ça vaut le coup. Vraiment. C’est clairement un incontournable dans les meilleurs routes de la zone frontalière France / Suisse / Italie.

La Suisse a aussi énormément à offrir au niveau des routes, même sans arsouiller (ce qui est finalement assez difficile avec ces billards), avec des routes qui passent entre des montagnes où la roche est à vif, des lacs où l’eau est plus bleue que la couleur elle-même, ce pays ne te laissera pas de marbre. Et tes pneus aussi seront marqués. L’état général des routes est tellement propre !

Le seul regret que j’ai est celui d’être passé par le Liechtenstein qui n’a finalement été qu’une ligne droite avec un bouchon dans ce voyage.

Les arrêts et les nuits

Pas de voisins, pas de soucis

Pour la première nuit, on a créché dans une petite auberge / restaurant perdue en montagne. Vraiment sympa, avec des lits confort et un niveau de dépaysement plutôt impressionnant ! Le tout, à tout petit prix ! Sans garage par contre. Ils parlaient italien, mais on avait notre traducteur perso ! Voilà l’adresse pour ceux que ça intéresse :

Ristorante All’Acqua
Strada passo novena, 6781 All’Acqua / Bedretto, Suisse

La seconde nuit, on a visé le luxe : Hôtel avec SPA (et garage sous-terrain !) pour se remettre des km des deux jours précédents. C’était de la folie ce SPA. Il y a même un distributeur à bouteilles de vin pour une personne ! Je pense qu’une étape comme ça, dans un road-trip où ta moto n’est pas confortable, est un bon moyen d’oublier les douleurs de la journée. J’étais presque frais le lendemain ! Et puis il y avait le lac de Constance à 3 minutes à pied, aussi sympa pour se poser le soir.

Hotel Traube am See Gmb
Meersburger Str. 11, 88048 Friedrichshafen, Allemagne

Boulettes-Book 

Ce voyage a aussi eu son lot de boulettes. Tout ne s’est pas passé comme prévu ! Ce qui pousse à revoir les solutions aux problèmes potentiels pour le prochain voyage.

Dans un premier temps : emmène de quoi bricoler au cas où. Je ne te dis pas de prendre ta servante à outil sur une remorque, mais un rouleau de scotch et de quoi accéder aux parties sensibles de ta moto facilement, ça aide ! Même une petite bouteille de liquide de refroidissement, ce n’est pas déconnant !

Pour l’anecdote, en arrivant en haut d’un col après le tunnel du Stelvio en faisant demi-tour j’ai roulé dans un truc glissant avec ma roue arrière. C’était du liquide de refroidissement. Pire, mon liquide de refroidissement, tout était sorti par la durite d’évacuation de pression. Là tu te dis facile, t’as juste à ouvrir le bouchon et remplir ! Pas sur la MT09, le bouchon est fixé avec un boulon. Fait chier.

Trop pratique le bouchon de radiateur de la MT09

Vérifie aussi tes fixations de caméra si tu en as. Demande à Hugo comment faire si besoin, vu l’état de sa caméra après le voyage, il a du devenir expert ! L’attache de son casque a sauté, la camera est tombée, manque de chance il y avait un poids-lourd derrière, voilà le résultat :

Belle boulette

Sinon encore un truc intelligent à faire : regarder la circulation prévue sur les grands axes que tu prends. Il nous a fallu 18 ans pour traverser le Liechtenstein à cause des bouchons. Sous le Soleil. En équipement complet. En été. J’ai hésité à boire mon reste de liquide de refroidissement.

Retour sur le voyage

Ce voyage était mon premier vrai voyage à moto. Forcément j’en garde énormément de bons souvenirs. Et puis je pense que le rapport routes / paysages / prix est vraiment pas mal !

La Tremola en soit n’est pas une route avec un tracé et un bitume fou (c’est même pas du goudron, ce sont des pavés) et je dois dire qu’elle a achevé mon postérieur. Mais, à côté de cela tu te retrouves avec probablement l’une des plus belles vues qu’il est donné de voir à moto.

Et puis le trajet pour y aller et en revenir est tout bonnement génial, je te laisse le détail (calculé par Maps et mon téléphone, pas hyper précis, mais ça te donne une idée !).

Itinéraires

Jour 1 :

Jour 2 :

Jour 3 :

Hey ! Si l’article t’a plu n’hésite pas à me suivre sur ma page Facebook pour être tenu informé des nouveaux articles ! J’y poste aussi des photos pendant les essais, des sondages et des news moto qui me paraissent intéressantes ! Allez viens, on est bien !

Publicités

2 commentaires sur “Road-Book : Tremola 2017

Ajouter un commentaire

  1. Très sympa cet article, ça me remémore le road trip que j’ai fait en juin dernier, une claque que tu prends dès que tu tournes la tête pour observer le magnifique paysage suisse ! Vous avez juste fait tremola ? Y’a le susten,le furka,le grimsel ou le nufenen qui sont à proximité, et la t’es vraiment servi niveau lacets, montagnes et lacs !

    J'aime

    1. Salut Max ! Merci pour ton retour ! 😊 On a fait quelques routes dans le coin je saurais pas te dire le nom mais effectivement, il y a pas un seul paysage ou tu n’es pas impressionné dans cette zone ! C’est vraiment incroyable, un incontournable de la France à moto 👌

      J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

Retour en haut ↑

Créer un nouveau site sur WordPress.com
Commencer